Voici quelques oeuvres de la collection, pour en voir plus, rendez-vous sur le site ici

/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/ /
/
/
//
/
/
//
//
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/
/

Sommaire

Blog

Collection

Dieppe

 

 

About Me

I start a picture and I finish it. I don't think about art while I work. I try to think about life.
-Jean-Michel Basquiat (Je commence une image et je la termine. Je ne pense pas à l'art quand je travaille. J'essaie de penser à la vie.)

De la collection
Le collectionneur vit au milieu des oeuvres d'artistes, chez lui, bien égoïstement, derrière sa porte ; il protège sa collection, sur ses murs, dans ses cartons à dessin, il garde et veille précieusement son trésor. Comme une collection doit se partager, j'ai réuni sur ce site différents artistes que je suis fier de présenter. Cette collection ne cesse de s'agrandir. Elle a également pour but d'être vue par le plus grand nombre dans différents lieux, être itinérante, voyageuse. La publication d'un ouvrage est également prévue pour faire connaître cette collection.

Une véritable collection est une rencontre entre l'artiste et le collectionneur - un champ de vision s'ouvre, on se sent pionnier, chercheur d'or, ouvre-boîte sur l'humanité. Un mystère qui se découvre, un chemin qui conduit vers l'inconnu, on entre dans chaque être avec respect, on apprend de sa vie, on approche son âme, une plongée dans le beau. Plus de jeu de rôles, plus de séparation entre l'artiste et le collectionneur, on court-circuite les sentiers battus, le pouls des oeuvres devient palpable, l'émotion qu'elles irradient accompagne vos jours et vos nuits. Les oeuvres se dévoilent et parlent. Comme lorsqu'on relit un livre, on n'arrive jamais au bout. Le bonheur n'est pas dans la possession, une collection n'est rien sans le feu de la passion qu'elle anime en vous. Ces Outsiders ont changé mon existence, m'ont offert un autre regard sur l'humain. Leur monde parallèle, quelquefois déstructuré, emprunt d'une grande générosité, rend ma vision du monde moins nauséabonde. Les oeuvres d'Outsiders sont une fenêtre sur l'innocence, sur le " bon " qu'il y a en chacun d'entre nous.

Pourquoi cette collection ?
En tant que photographe je me suis toujours intéressé aux gens. Prendre un cliché c'est un peu voler une vie, capter une âme, ravir une histoire, des histoires.
Après de nombreux reportages dans des centres psychiatriques j'en suis venu naturellement à rencontrer des patients hors-norme et dont beaucoup sont des artistes ; c'est alors que j'ai découvert l'art brut, d'abord l'art de la folie puis l'art des autres, de tous les autres - des autodidactes, des passionnés qui tiennent le crayon, le pinceau, la plume comme des doigts. J'ai voulu avancer dans cette découverte, je suis passé par Dubuffet, Wölfli, Aloïse, Soutter, Chaissac et bien d'autres.
Je suis tombé amoureux. Et c'est en amoureux que j'ai commencé à acquérir les oeuvres originales. J'ai débuté avec des artistes français, belges, suisses, russes puis, chemin faisant, j'ai découvert que l'art brut, l'art singulier dépassaient de loin les frontières de l'Europe.

Lors d'un séjour aux Etats-Unis j'ai eu la chance d'acquérir quelques oeuvres d'Outsiders. Rentré en France je n'avais pas d'autre choix que de poursuivre - l'aventure s'était emparée de moi. Cette collection ne cesse d'être en mouvement, de s'enrichir de nouveaux artistes, nourrie par la magie de nos échanges. Les milliers de kilomètres ne sont rien dans cette densité d'amitiés uniques, rares, surprenantes. Plus de décalage horaire, plus de barrière de langues, c'est un dialogue où chacun se livre avec grâce et sincérité.

Contact

Il faut se contenter de découvrir, mais se garder d'expliquer.
-Georges Braque

foxyform